01

À Propos d’Arthur

Arthur Unger
Arthur Unger, ayant tourné le dos à la pratique picturale traditionnelle, s’exprime depuis les années 1970 par un procédé inédit. Un procédé qui dépasse les méthodes classiques de peinture puisque l’œuvre d’art naît de la matière et du feu.

En effet, les feuilles de cuivre remplacent la toile, les couleurs sont obtenues par l’incidence du feu du chalumeau sur la matière du cuivre.

Ce procédé qu’il appelle « pyrochimiogramme sur cuivre » se prête à merveille à la transposition de ses visions du continent africain (où il a vécu et souvent voyagé) où le minéral et le végétal, l’animal et l’humain sont transcendés par la matière et la flamme du chalumeau en œuvre d’art d’une grande force créatrice.

Parallèlement, il a produit une œuvre importante d’encres de Chine sur papier en s’inspirant des calligraphies asiatiques, ainsi que des objets en utilisant toujours la même matière : le cuivre électrolytique.

04

{{ pages[11].post_title }}

05

{{ pages[13].post_title }}

06

{{ pages[15].post_title }}

010

{{ pages[22].post_title }}

* Tous les champs sont requis